« Mieux vaut prévenir que guérir »

Shem’s capitalise aujourd’hui une expérience d’accompagnement d’un public fragilisé par une fatigue chronique ou un processus d’épuisement, voire un burn-out. Cet accompagnement repose sur un parcours composé de diverses activités psycho-corporelles permettant aux usagers de retrouver un dialogue harmonieux avec leur corps et, à terme, la confiance nécessaire pour repartir.

Le cœur du projet de Shem’s est de prévenir l’épuisement et donc de promouvoir le maintien en bonne santé. Une attention particulière est donnée au public fragile tels que les aidants familiaux et les personnes en arrêts maladies, les personnes en recherche d’emploi...

Dans ce contexte, l’objectif général de ce pôle est d’assurer une réflexion-action collective sur les besoins d’adaptation aux nouveaux modes de vie.

L’étude du Comptoir mm1 datée de juin 2018 révèle que 56% des salariés disent connaître une situation de fragilité et 91% de dirigeants d’entreprise déclarent employer au moins un salarié dans une telle situation. Les médecins généralistes soulignent la part croissante des consultations liées à des souffrances au travail.

Cette situation préoccupante appelle au développement de démarches de prévention-santé innovantes en soutenant, entre autres, l’utilisation des ressources internes des individus plus qu’externes. Se maintenir en bonne santé n’est pas un état de fait mais le résultat d’un apprentissage psycho-corporel.

Comment faciliter ce chemin vers soi, et développer les apprentissages nécessaires?

Voici une des nombreuses questions à laquelle notre Pôle Recherche et innovation apporte des réponses.

Ce Pôle prend appui d’une part sur les connaissances des médecines traditionnelles, notamment chinoise et indienne (yoga et ayurvéda) et d’autre part sur des connaissances récentes scientifiques et médicales : neurosciences, médecine quantique, génomique … .

Dans cette optique, le pôle tissera naturellement des liens avec des laboratoires de recherche scientifiques (nantais et au-delà), en biostatistique, en management de la santé etc… . 

Le monde de l’Entreprises, aujourd’hui en grande mutation, est particulièrement concerné par cette prévention-santé. En effet toute transformation nécessite du TEMPS et de l’ENERGIE. Les capacités d’adaptation et d’innovation indispensables à la pérennité de toute entreprise ont besoin de l’énergie de chacun des humains qui y travaillent. En prenant soin de leur santé, les salariés sont plus à même de vivre des relations de travail constructives et bienveillantes, et de laisser ainsi advenir l’intelligence collective, facteur clé du développement des projets innovants et durables. La Santé Qualité de Vie au Travail crée la vraie richesse d’une entreprise, celle de ses salariés investis humainement et sainement dans leur travail.

Le Pôle Recherche et Innovation proposera donc le fruit de ses recherches aux entreprises investies dans des démarches RSE et de Santé Qualité de Vie au Travail en développant sur mesure des programmes innovants de formations axés sur la qualité de la communication interpersonnelle liée à la qualité de la « présence à soi », les relations de coopération, facilitant ainsi l’émergence de nouveaux modes de management  et de gouvernance qui préserve durablement les systèmes..

Programme de recherche et innovation en cours : 

Des axes de recherche qui s’enrichissent les uns des autres :

– axe « recherche fondamentale » : approfondissement d’études autour des notions de l’énergie de vie et de stimulation des aptitudes d’autoguérison dans la perspective de renforcer l’interdisciplinarité dans les prise en charge par les membres,

Exemple, la formation pour les particuliers « la médecine chinoise pour tous »

– axe « recherche appliquée » : évaluation et mesure des effets des pratiques au sein de Shem’s (indicateurs de l’épuisement et/ou ressource pour l’autonomie)

– axe « recherche et innovation pédagogique et managériale » : 

Dans ce cadre voir  :
– les formations Professionnelles des thématiques « transformation et résilience »     et « préserver le capital humain… »
Notre recherche pédagogique s’intéresse particulièrement aux apprentissages et synergies à développer pour favoriser les compétences de savoirs-être, appelées aujourd’hui les « softs skills ».

Permis ces  softs skills, le développement de l’intelligence émotionnelle est au cœur de toute nos formations et accompagnement; pour en savoirs plus sur ces softs skills voir la page « Documentations ressources«